Le GR20 Nord

7 jours

Accueil le dimanche à 13h30 à l’aéroport d’Ajaccio.
Fin de stage le dimanche, retour à l’aéroport ou en ville vers 9h.

Le versant septentrional du GR20 promet à tout randonneur aguerri une expérience inoubliable tant par la splendeur de ses paysages que par le challenge sportif qu’il représente. En effet, il s’agit du sentier de randonnée le plus difficile d’Europe. Cet itinéraire très minéral nous amènera à traverser, par les plus hauts cols, les massifs du Monte d’Oru, du Rotondu, de la Paglia Orba et du Cintu, les plus hauts sommets de Corse.

De part sa diversité, le GR vous conduira également à travers des hétraies magnifiques, des forêts de pins Laricci et sur des plateaux d’altitude où l’on peut découvrir les fameuses pozzines et le non moins incontournables lac Nino, célèbre pour ses chevaux sauvages en liberté et son décors exceptionnel.

Programme

Dimanche : Accueil et transfert au camp de base montagne de Bocognano

Accueil à l’aéroport d’Ajaccio vers 13h30 et transfert de 45 minutes au village de Bocognano. Vérification des sacs.

Lundi : Tattone – Petra Piana – 1842m

Dénivelés : +1122m
Court transfert par le petit train corse jusqu’au hameau de Tattone d’où nous débuterons le raid. Après avoir passé le hameau de Canaglia, nous rejoindrons la passerelle de Tolla et de ses bergeries éponymes, avant d’attaquer la montée à travers une magnifique pinède le long du Manganellu. Nous profiterons d’une pause pique- nique au bord de vasques limpides La suite de la montée, plus raide et minérale, nous emmènera sur un petit plateau d’altitude où se trouve le refuge de Petra Piana à 1842 mètres.
7h de marche, dîner au refuge et nuit sous tente.

Mardi : Petra Piana – Manganu – 1601m

Dénivelés : +700m / -950m
Cette étape, une des plus minérales du GR20, débutera par l’ascension de Bocca Muzella à 2.206m qui ouvre le panorama sur un magnifique cirque glaciaire où se nichent plusieurs lacs. Cette itinérance à plus de 2000 m d’altitude nous amènera à surplomber tour à tour les lacs de Rinosu, Melo et enfin Capitellu. Après quelques passages techniques (chaînes, mains courantes) nous emprunterons la brèche de Capitellu à 2225m pour rejoindre le refuge de Manganu à 1601m.
7h de marche. Dîner au refuge et nuit sous tente au refuge.

Mercredi : Manganu – Castel Di Verghio – 1403m

Dénivelés : +250m / -500m
Cette journée débutera par la traversée du haut plateau du Camputile avant de rejoindre les rives du Tavignanu jusqu’à sa source qui est le célèbre lac de Ninu et ses pozzines aux milles trous d’eau pour un pique-nique dans ce décor féérique. Courte montée pour rejoindre Bocca A Reta à 1883m, puis descente dans la hétraie jusqu’au Col San Petru avant de basculer dans la sombre forêt de Valle Di Nielu pour emprunter un sentier en balcon jusqu’au gîte du Castel Di Vergio.
5h30 de marche. Dîner et nuit au gîte.

Jeudi : Castel Di Verghio – Vallone – 1422m

Dénivelés : +708m / -433m
Après un passage rapide aux bergeries de Radule, nous remonterons par un bon sentier muletier le Golo jusqu’à sa source pour atteindre le refuge de Ciutulu Di I Mori, plus haut refuge de Corse situé à 1991m. Nous contournerons le sommet de la Paglia Orba (2525m) par Bocca Foggiale avant de descendre le vallon qui nous amènera aux bergeries de Vallone.
5h30 de marche. Dîner fermier et nuit sous tente.

Vendredi : Vallone – Ascu – 1423m

Dénivelés : +1200m/-1200m
Option Monte Cinto : +1350m / -1350m
Certainement la journée la plus longue et la plus technique du séjour. Nous remonterons la vallée de Tighjetu jusqu’à Bocca Crucceta à 2456m, puis une courte traversée au-dessus du lac Cinto couleur émeraude pour rejoindre la pointe des Eboulis à 2607m. De ce point de vue à couper le souffle sur le Cap Corse, Calvi et sur tous les sommets du Sud, s’offre en option l’ascension du Monte Cinto, le toit de la Corse, culminant à 2706m. La descente longue et éprouvante, passera par le petit lac d’Argentu avant de déboucher sur le plateau de Bocca Borba. Restera ensuite à franchir une quelques passages techniques (mains courantes) pour arriver au ruisseau de Tighjettu, et bénéficier d’une pause bien méritée, les pieds dans l’eau, avant d’arriver au gîte du Haut Ascu à 1423m.
8h00 de marche. Dîner et nuit au gîte.

Samedi : Ascu – Bocognano

Dénivelés : +590m / -590m
Pour celles et ceux qui le souhaitent, une belle randonnée en boucle au départ du gîte
d’Ascu, nous monterons à 2000m à Bocca Di Stagnu pour rejoindre l’arête faîtière de Culaghia, tracé originel du GR20. Après une courte descente par un couloir minéral, nous rejoindrons le fond de la vallée de Stranciacone afin de terminer la boucle et rejoindre le gîte. En début d’après-midi, nous prendrons le bus pour rejoindre la gare de Ponte Leccia, d’où nous prendrons le train en direction de Bocognano.
4h00 de marche. Dîner et nuit au camp de base de Bocognano.

Dimanche :

Dépôt à l’aéroport d’Ajaccio ou à Ajaccio pour 9h. Matinée libre

Important : ce programme est donné à titre indicatif et peut subir des modifications ou des aménagements en fonction des conditions climatiques.

À partir de

749 €

par personne

ou appelez-nous au :

04 95 25 91 19

Le tarif comprend :

Les transferts locaux, l’hébergement, les repas, l’encadrement, le matériel technique nécessaire à l’activité (voir liste équipement personnel et équipement prêté) à partir de l’heure du rendez-vous du premier jour à l’aéroport d’Ajaccio jusqu’à l’heure de départ prévue le dernier jour.

Le tarif ne comprend pas :

Les boissons et dépenses personnelles, le linge de toilette, les assurances personnelles ainsi que tout autre supplément non prévu au programme.

Niveau technique : Niveau 3

Itinéraire pouvant présenter des passages techniques ou aériens, passages de pierriers ou sur névés. La nature du terrain, le niveau d’intensité ainsi que l’altitude, font qu’une expérience de la montagne en itinérance est nécessaire pour profiter pleinement de ce circuit.

Attention : vous n’êtes pas près d’oublier les paysages somptueux et féeriques de la montagne Corse, mais ils ne la rendent pas moins difficile, voire même déconcertante pour les randonneurs habitués aux Alpes et aux Pyrénées, ce raid est difficile. L’intensité du programme est forte et une bonne forme physique est nécessaire.

Evaluation : vous pratiquez deux fois par semaine une activité sportive et vous pourrez tenir une bonne endurance à un rythme régulier comme courir 5km en moins de 30 minutes tout en discutant.

5h30 à 8h30 de marche par jour. Longues étapes techniques, passages aériens possibles. Plusieurs étapes de plus de 1200m de dénivellation positive ou négative. Bon rythme de marche, il est nécessaire d’avoir le pied montagnard, c’est-à-dire une certaine agilité et aisance en hors sentier, sur des passages en crête, chaos de blocs rocheux, maquis et éboulis.

Pour la réussite du séjour, pour que chacun en profite pleinement ainsi que pour des raisons de sécurité, il est nécessaire que vous ayez bien les niveaux requis. Si ce n’est pas le cas, notre encadrant peut, le cas échéant, refuser que vous suiviez le programme. Il ne sera pas forcément possible de vous proposer un programme de remplacement et nous ne pourrons pas vous rembourser votre séjour.

Ce raid s’adresse à un public montagnard, ne surestimez pas vos risques de gâcher vos vacances.

Équipement à prévoir

Dans tous les cas, des affaires peuvent être laissées au point de départ et récupérées le dernier jour. Prévoir un sac à cet effet.

Si vous avez votre matériel, n’hésitez pas à prendre par exemple votre sac à dos de 50 litres avec une housse de protection en cas de pluie.

  • Sac de couchage 5° confort
  • Sac à dos 40 ou 50 litres
  • Short(s) et tee-shirt(s)
  • Pantalon(s) et caleçon(s) long(s)
  • Sous-vêtements à manches longues
  • Chaussures et chaussettes de randonnée
  • Polaire chaude
  • Veste imperméable type goretex
  • Gants et bonnet
  • Tennis ou sandales légères pour le soir
  • Casquette ou chapeau
  • Gourde 2 litres minimum ou Camel bag
  • Sacs plastiques étanches afin de compartimenter vos affaires
  • Tupperware 0.8L étanches
  • Couteau type Opinel
  • Bol ou assiette – Gobelets et couverts
  • Papier toilette
  • Savon biodégradable type Alep – brosse à dent – dentifrice
  • Serviette de toilette type microfibre
  • Lampe frontale avec piles neuves
  • Lunettes de soleil
  • Crème solaire – baume à lèvres
  • Bouchons d’oreilles
  • Bâtons télescopiques
  • Couverture de survie
  • Pharmacie personnelle
  • Argent de poche (il n’y a pas de distributeurs automatiques sur le parcours).

Équipement technique pouvant être prêté

  • Chaussures
  • Sac à dos
  • Duvet
  • Tapis de sol type karimat

Hébergement

En refuge ou sous tente aux refuges dans les zones prévues à cet effet, ou en gites. Si vous utilisez un de nos duvets, il faut prévoir impérativement un drap de sac de couchage (sac à viande).

Restauration

Petits-déjeuners et dîners aux refuges, gîtes ou sur le camp de base, déjeuner pique-nique.
Le prix ne comprend pas les vivres de courses comme barres céréales, fruits secs etc.
Pour le dernier jour c’est le groupe qui met la main à la pâte pour le dîner.

Encadrement

Chaque itinérance pédestre est conduite par un(e) accompagnateur(trice) diplômé(e) d’état et spécialiste du voyage à pied. Connaissance du terrain et de l’environnement, maîtrise de la sécurité et de la logistique, il mettra tout en œuvre pour que vous profitiez pleinement de votre séjour.

Portage

Entre 8 et 12 kg. Environ 8kg. Portage des affaires personnelles pour 7 jours et 6 nuits, et pour le pique-nique du midi.

Pharmacie

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien, et pensez qu’il vous faudra emmener votre pharmacie, donc n’emmenez que le minimum nécessaire
Contenu type :
Médicaments personnels si vous êtes sujets à des troubles particuliers (allergies etc.)
De quoi prévenir et soigner des ampoules : pansements de type « Compeed » et bande de type « Elasto »)
De quoi soulager des problèmes de chevilles et de genoux (bandes de type « Elasto »)
De quoi nettoyer de petites plaies (compresses imbibées)
Protection solaire pour la peau et les lèvres
De quoi soulager des problèmes intestinaux en raison de changements alimentaires
De quoi soulager des piqûres d’insectes
Formalités santé : pas de contre-indication aux efforts physiques ni de traitement médical important

Accès

Le rendez-vous se fait à 13h30 à l’aéroport d’Ajaccio. Une seule navette est mise en place pour le départ. Les moyens d’accès pour vous rendre en Corse :

→ En bateau :

Depuis Marseille : Corsica Linea www.corsicalinea.com
Depuis Toulon, Nice, Savone et Livourne : www.corsicaferries.com

→ En avion :

Lignes aériennes à partir des villes principales du continent vers Ajaccio, Bastia, Calvi et Figari.

Infos pratiques :

La gare routière se trouve en face des débarcadères dans la zone portuaire, c’est un grand bâtiment vitré.
Il existe une ligne de bus qui dessert le trajet entre la gare et l’aéroport d’Ajaccio. Il s’agit de la ligne n°8, le prix du ticket est de l’ordre de 7€. Le trajet dure environ 20 minutes. Un bus toutes les 30 à 40 minutes.